Accueil » La Maïeusthésie » Origine de la maïeusthésie

Une quête de justesse…

 
 
Né en 1951 à Puteaux (Hauts-de-Seine), Thierry Tournebise obtient le diplôme de naturopathe en 1976, puis celui de psychosomaticien en 1977.

En 1979, il ouvre un cabinet à Bergerac (Dordogne), où il donne d’abord des consultations.

C’est là que, jour après jour, au contact de ses patients, il façonne son approche, sa structure théorique et ses outils. Parallèlement, il étudie et revisite toute l’histoire de la psychologie et de la philosophie.
 
En 1988, il donne ses premières formations. C’est à cette période qu’il développe son approche de la communication et de la psychothérapie, qu’il baptise en 2000 «Maïeusthésie».

« En fait, ça a été un long processus sur près de 35 ans », explique Thierry Tournebise.

« Cette confiance en la justesse vient sans doute au moins partiellement de ma pratique de l’aïkido dans l’adolescence (jusqu’à la ceinture blanche!), où l’on accompagne l’agresseur dans le mouvement qu’il a choisi de faire sans jamais s’y opposer, et de l’étude de la naturopathie (qui accompagne l’organisme dans la justesse de son homéostasie, sans combattre les troubles apparents). Pour ce qui est de l’intelligence cachée, je pense que la naturopathie y a été pour beaucoup sur le plan organique… Je l’ai progressivement étendue au plan psychologique. »

Aujourd’hui, il a formé plus de 14 000 personnes dans les hôpitaux, les institutions, les entreprises.
Il a également formé de nombreux psycho-praticiens en maïeusthésie, dont 85 sont certifiés.
Retour haut de page