Accueil » La formation » La pédagogie

Une progression pédagogique précise et éprouvée

En quatre étapes :

1. Comprendre

Vous acquérez les bases de la communication et de la psychologie sous l’angle de la maïeusthésie. Ces deux volets sont nécessaires : pour un psychopraticien, la posture de communiquant est la base d’un accompagnement de qualité ; pour un communiquant, ces éléments sont indispensable à une communication efficace.

Les concepts théoriques sont présentés de façon structurés et illustrés, étayés de nombreux exemples. Innovants sur de nombreux points pour les professionnels, ces éléments restent accessibles à tout public.

Cette étape théorique est présentée au module 1 de la formation.

2. Expérimenter

A l’aide de différents outils pédagogiques, les stagiaires commencent à ressentir la posture qu’est la maïeusthésie.

Cette phase d’expérimentation est importante : la maïeusthésie n’étant pas un outil que l’on applique mais une posture que l’on met en œuvre, il est fondamental de pouvoir la sentir, l’éprouver. Ce n’est ni la seule compréhension, ni la simple répétition ou même la pratique qui permet au stagiaire de l’intégrer, mais bien le fait de l’expérimenter.

Nous accompagnons chacun des stagiaires dans son cheminement en prenant appui sur les éléments acquis autant que sur les maladresses ou difficultés rencontrées.
Nous permettons à chaque stagiaire de prendre conscience des éléments à ajuster, et accompagnons chacun dans sa propre progression.

Cette étape d’expérimentation se réalise au module 1 de la formation.

3. Mettre en oeuvre

Cette formation se veut très pratique : les stagiaires sont rapidement amenés à mettre en œuvre et expérimenter les principes enseignés, en accomplissant des situations réelles de communication et d’accompagnement thérapeutique.

Ces mises en œuvre se déroulent sous forme d’ateliers, les stagiaires prenant alternativement la place de praticien, de patient et d’observateur, sous la supervision du formateur. Celui-ci souligne les éléments fondamentaux, aide à réajuster la posture, donne des éclairages sur les chemins parcourus, les difficultés rencontrées, accompagnant chacun dans sa progression individuelle.

Cette étape correspond au module 2 de la formation.

4. Perfectionner

Les futurs praticiens affinent leur pratique et leur acuité. La qualité d’un accompagnement réside plus dans la capacité du praticien à mettre en œuvre la posture proposée, que dans son habileté à appliquer des techniques aussi pertinentes et efficaces soient-elles. Néanmoins, la maîtrise des outils permet au praticien une plus grande pertinence et une plus grande efficacité dans l’accompagnement de son patient.

Toutes les séquences thérapeutiques sont suivies d’un débriefing et d’un partage avec le groupe. Le formateur veille à ce que chacun puisse acquérir la maîtrise des éléments sur lesquels s’appuie la maïeusthésie, et met en conscience ce qui a été vécu et les pistes de travail de chacun.

Le module 3 permet de perfectionner la posture et la maîtrise des outils. Les modules 4 et 5, le module professionnel avancé et la supervision permettent de fluidifier, de perfectionner, puis d’affiner et de professionnaliser sa pratique.

Retour haut de page